L’enduit à la chaux est un incontournable de la construction traditionnelle. Mais la réalisation d’un enduit à base de chaux ne doit pas être réalisée à la légère. Découvrons ensemble comment faire un enduit à la chaux, et dans quel cas cet enduit mural est-il conseillé…

Tout savoir sur les enduits à la chaux

Si vous bricolez sur une maison ancienne, vous avez forcément entendu parler des enduits à la chaux. Ces revêtements muraux traditionnels ont de multiples avantages, surtout si on les compare aux enduits au ciment que l’on retrouve sur le marché.

Qu’est-ce qu’un enduit à la chaux ?

Avant toute chose, rappelons ce qu’est la chaux, et à quoi elle sert !

La chaux est un matériau de construction utilisé depuis des millénaires. C’est un matériau naturel issu de la roche calcaire, réputé pour ses nombreuses qualités (que nous évoquerons plus bas).

Ce matériau unique peut être utilisé comme liant dans la fabrication d’enduits. On le retrouve également dans certaines peintures ou dans les badigeons.

Un enduit à la chaux est incontournable sur les bâtiments anciens, car c’est un matériau qui laisse respirer les murs (contrairement aux enduits à base de ciment). Ce type d’enduit s’accorde tout particulièrement avec les matériaux de construction anciens (bois, terre crue, pierre, etc.).

Les atouts d’un enduit à la chaux

Il faut savoir que les enduits à base de chaux peuvent avoir des usages intérieurs comme extérieurs. La composition de l’enduit ne sera alors pas forcément la même.

Dans tous les cas, les enduits à la chaux profitent des avantages suivants :

Attention néanmoins : seuls les enduits à la chaux profitent de ces différents avantages (notamment en ce qui concerne la perméabilité). On se méfiera des enduits dits « à la chaux », mais qui contiennent du ciment dans leur composition !

Comment réaliser un enduit à la chaux ?

La réalisation d’un enduit à la chaux reste technique, mais à la portée des bons bricoleurs. Il existe par ailleurs différents cours pour apprendre à enduire à la chaux.

Voici toujours quelques infos sur la réalisation de ce type d’enduit :

Comment appliquer un enduit à la chaux ?

La pose traditionnelle d’un enduit à la chaux se fait en 3 couches :

La composition de l’enduit change entre chaque couche (voir partie suivante).

Avant la pose de l’enduit, pensez néanmoins à bien préparer le mur. Il s’agit de mettre le mur à nu pour permettre au gobetis de bien s’accrocher.

Comment préparer un enduit à la chaux ?

Généralement, un enduit à la chaux se prépare de manière manuelle. En effet, on trouve assez peu de préparations d’enduits qui ne contiennent pas de ciment.

En conséquence, vous allez devoir acheter directement de la chaux aérienne (pour les enduits intérieurs ou pour la couche de finition en façade) ou hydraulique (pour les enduits extérieurs et pour les enduits intérieurs en milieu humide), et préparer le mélange dans une bétonnière.

Le dosage de l’enduit à la chaux dépend du type d’enduit :

On gardera à l’esprit que la chaux est un matériau toxique et irritant. Il faut donc à tout prix porter une tenue de protection, des lunettes, des gants et un masque dès lors que l’on manipule de la chaux. Ne restez jamais en contact avec la chaux, car elle provoque des brûlures.

Enduit à la chaux : sur quel support ?

Comme on l’a vu ensemble, les enduits à base de chaux sont avant tout adaptés sur les supports respirants.

Concrètement, la pose d’un enduit à la chaux est possible sur les murs suivants :

Sur les parpaings et les murs en ciment, utilisez de préférence un enduit bâtard (ciment et chaux), car un enduit traditionnel ne sera pas adapté.

Les enduits à la chaux ne sont pas du tout adaptés au placo, et sont donc à éviter absolument sur ce support.

Vous en savez désormais bien plus sur la réalisation d’un enduit à la chaux. Prêts à passer le pas ?

🎉 Information nouveau site 🎉

Pour améliorer son service Bricolib a fait peau neuve !
Pour toute question, retour ou signalement d'un problème, merci de nous écrire à l'adresse suivante [email protected]

L'équipe Bricolib