Devenez loueur et gagnez de l'argent tous les mois

Si vous souhaitez rénover le sol de votre maison avec un revêtement en bois, vous aurez le choix entre le parquet contrecollé et le massif. Pour bien sélectionner, vous devez bien comparer les atouts et les faiblesses des deux options. Voici un guide pour vous aider à prendre une décision éclairée pour votre espace intérieur.

Comparez la résistance et la durabilité des parquets

Le parquet massif est fabriqué à partir de bois noble. Selon son essence (chêne, hêtre…) et son épaisseur, il peut être utilisé pendant environ 100 ans. Solide, ce matériau peut être poncé et restauré plusieurs fois au fil des années, ce qui prolonge considérablement sa durée de vie.

De son côté, le contrecollé est composé de plusieurs couches. Au-dessus, il y a une partie en bois noble et en dessous des contreplaqués. Il est très résistant aux variations de température et d’humidité. Bien que moins épais que le parquet massif, le contrecollé offre une bonne durabilité et une stabilité, surtout s’il est réalisé avec des matériaux de haute qualité.

Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans la fabrication et la commercialisation des parquets que vous pouvez contacter pour vous en procurer. Elles pourront également vous orienter vers le choix approprié pour votre projet de rénovation en considération de vos besoins.

Analysez le coût : investissement initial vs coût à long terme

En général, le prix du parquet massif est élevé. Il varie néanmoins selon l’essence du bois qui est utilisé. Quand il est en chêne premier par exemple, il faut compter entre 80 euros et 200 euros par m2. En Iroko, vous devez prévoir environ 100 euros par m2.

En revanche, avec 30 euros, vous pouvez déjà vous offrir un contreplaqué en chêne. Pour un parquet contrecollé huilé et verni, le prix pourra s’élever jusqu’à environ 120 euros par mètre carré.

Bien que le prix du massif soit élevé comparé à celui du contreplaqué, si l’on doit considérer la longévité des deux matériaux, le premier reste un investissement viable. De plus, il a la capacité d’être restauré. Le parquet contrecollé par contre peut nécessiter un remplacement complet en cas de dommages importants, ce qui peut augmenter les coûts à long terme.

Évaluez l'impact écologique de chaque type de parquet

Le parquet massif est élaboré à partir d’une seule pièce de bois naturel. Il n’y a donc pas de substances synthétiques ou chimiques qui entrent dans sa fabrication. Cela réduit l’empreinte carbone associée à sa production. Il est encore plus une option écologique si le bois utilisé est issu de forêts gérées de manière durable et certifié par des organismes tels que le FSC et le PEFC.

De son côté, le parquet contrecollé implique des processus de collage et de traitements chimiques pour assembler les différentes couches. Cependant, certains fabricants adoptent des pratiques plus respectueuses de l’environnement en utilisant des adhésifs à faible teneur en composés organiques volatils (COV). De plus, si les bois sont issus de sources durables et certifiés, cela peut réduire l’impact écologique du parquet contrecollé.

Considérez la facilité d'installation et de maintenance

L’installation du parquet massif est complexe. Il est nécessaire qu’un professionnel intervienne. En effet, cet artisan doit préparer le sous-plancher en le nivelant et en le séchant correctement pour éviter les problèmes liés à l’humidité.

Par contre, le contrecollé étant moins sensible aux variations d’humidité et de température, il est facile à installer. Par exemple, il peut être posé sur un sous-plancher sans avoir besoin d’être cloué ou collé. De plus, il peut être mis en place sur une diversité de surfaces, y compris le béton, grâce à sa construction en couches qui le rend moins sensible aux imperfections du sol. Il est alors un choix polyvalent pour la rénovation.

En termes de maintenance, le parquet contrecollé a besoin d’un nettoyage régulier pour éliminer la poussière, la saleté et les débris. Il suffit de l’aspirer régulièrement et de passer, quand c’est nécessaire, une serpillère bien essorée dessus. Pour enlever les taches, évitez les produits trop agressifs et misez plus sur des solutions naturelles telles que le savon noir (liquide ou en paillette) que vous diluerez avec de l’eau. Ce matériau demande aussi occasionnellement un polissage pour maintenir son éclat et son apparence.

L’entretien du parquet massif quant à lui dépend du traitement qu’il a subi. S’il est huilé, appliquez une fine couche d’huile adaptée tous les 6 mois. Pour plus de brillance, il est recommandé de le lustrer une à deux fois par an. Avec un massif ciré, le mode opératoire est un peu plus complexe. Pour enlever une tache, poncez et dépoussiérez la zone. Par la suite, repassez une couche de cire et laissez sécher. Quand le parquet est vitrifié, il ne demande pas d’entretien complémentaire qu’un nettoyage régulier avec des produits adaptés.

Choisissez selon l'esthétique et l'adaptabilité aux différents décors

Le parquet massif est apprécié pour son aspect naturel et authentique. Composé d’une seule pièce de bois, il est d’une beauté unique, parfaite pour orner n’importe quel cadre. Il est idéal dans les espaces dans lesquels l’on recherche une touche d’élégance et de solidité.

Il est également disponible dans une large gamme de finitions et d’essences de bois. Il s’adapte alors à différents styles d’agencement. Il convient bien aux pièces à vivre à savoir le salon et la chambre à coucher. En raison de sa polyvalence en termes de finitions, il s’intègre harmonieusement à une variété de décors intérieurs. Que vous préfériez un look traditionnel, contemporain, rustique ou élégant, vous trouverez un type de parquet massif pour compléter parfaitement votre espace.

En ce qui concerne le contrecollé, il est pareillement disponible dans une gamme de finitions, bien que moins large que celle du massif. Il existe toujours des solutions pour répondre à différents goûts et styles. Il est approprié pour créer des atmosphères chaleureuses et accueillantes dans les maisons traditionnelles, ainsi que des espaces modernes et élégants dans les intérieurs contemporains. Il convient bien aux cuisines et aux sous-sols. Sa capacité à résister à l’humidité et à certaines températures en fait un choix approprié pour les zones sujettes à ces conditions.

🎉 Information nouveau site 🎉

Pour toute question, retour ou signalement d'un problème, merci de nous écrire au support.

Devenez loueur sur Bricolib

Déposez vos annonces gratuitement

Gagnez de l'argent tout en louant vos outils

Profitez de nos 600 000 visiteurs / an

Devenez loueur